Prendre soin de moi

Retour aux articles

4 mn
lunchbox

Article 23 / 30

Une semaine de lunch box équilibrée à préparer en anticipé

Par
ingénieure en alimentation et santé
Prendre soin de moi 25.05.20

Anticipez la reprise d’activités en préparant vos lunchs box équilibrées. Au-delà du déconfinement, voici des astuces pour préparer vos menus en avance.

Anticipez la reprise d’activités en préparant vos lunchs box équilibrées. Au-delà du déconfinement, voici des astuces pour préparer vos menus en avance.

Préparer la liste des menus sur la semaine

L’idéal est d’établir cette liste pour les 3 repas de la journée : petit-déjeuner, déjeuner, diner et une éventuelle collation l’après-midi si vous en avez l’habitude. Réalisez un tableau avec 3 ou 4 lignes pour chaque colonne correspondant à une journée. Pensez aux goûts des uns et des autres, des éventuelles allergies ou intolérances pour prévoir un plat différent en respectant la saisonnalité.

En pratique, ça se passe comment ?

Habituez-vous à lister des recettes faciles à préparer et qui rencontrent un franc succès auprès de votre famille. Sélectionnez chaque semaine de nouvelles idées à tester pour ne pas tomber dans une certaine routine au niveau de vos plats et réalisez des plats qui vous font languir depuis un petit moment. Pensez à ajouter des recettes très faciles à préparer, notamment  pour le soir où vous risquez de ne pas avoir une grande motivation !

Essayez de l’élaborer en famille afin que tout le monde la valide. Ainsi, pas de raison de rechigner devant le plat au moment de sa dégustation !

Vous pouvez prévoir une à deux cases vides dans la semaine pour finir les restes.

Sauvegardez vos recettes par saisonnalité, ce sera plus facile pour les prochaines fois et vous retrouverez des recettes, parfois oubliées. A l’ancienne à la main dans un cahier ou dans un classeur, ou en utilisant une application pour smartphone.

Si cette nouvelle technique d’anticipation est difficile à mettre en place, commencez par le faire pour vos déjeuners ou dîners ou les 2 et uniquement pour les jours où vous travaillez. Vous verrez, vous trouverez cette astuce tellement pratique, que par la suite elle deviendra une habitude avant d’aller faire vos courses !

Elaboration de la liste de courses

Avant de vous rendre chez le maraicher, le boucher, le fromager… – Oui c’est mieux quand on le peut de privilégier des producteurs locaux – faites un tour dans vos placards et votre congélateur.

Inutile d’acheter des ingrédients que vous avez déjà. Et puis, c’est toujours mieux de faire un état des lieux de ce que l’on a plutôt que de rentrer et de se dire que finalement nous l’avions déjà en stock.

Vous pouvez créer un inventaire que vous mettez régulièrement à jour et qui vous aidera également dans l’élaboration de vos menus

Organisez vos courses par rayons pour gagner du temps, vous serez alors au top dans l’organisation !

> Pour plus d'infos, consultez notre article sur le gaspillage alimentaire ! 

Place aux fourneaux

Consacrez au minimum 2 heures dans une journée pour confectionner vos menus de la semaine, et plus si vous avez choisi des recettes qui vont vous demander du temps supplémentaire. Optimisez vos cuissons afin d’éviter que le four chauffe plus longtemps, en les regroupant.

Allez on enfile le tablier ! On fait préchauffer le four si besoin, on sort les casseroles et les ustensiles sur le plan de travail et on donne le coup d’envoi.

Commencez par les étapes les plus longues, c’est le cas bien souvent de la viande : à rôtir, à mijoter…

Pendant la cuisson, épluchez, lavez et découpez vos légumes. N’oubliez pas de mettre vos féculents (riz, pâtes, pommes de terre, légumineuses…)

Assemblez certains plats, ajustez selon votre imagination. Pourquoi ne pas réaliser une petite sauce qui n’était pas prévue avec du jus de cuisson ou avec un surplus de légumes confectionnez un gratin supplémentaire et le mettre éventuellement congelé si vous pensez ne pas le consommer dans la semaine ?

Et la conservation ?

Répartissez ensuite vos plats dans des supports adaptés. Privilégiez-les en verre plutôt qu’en plastique pour éviter toute transmission de particules lorsque vous réchaufferez directement dans le contenant. Attendez toujours que tout soit bien refroidi avant de les disposer au réfrigérateur.

Pour les aliments étant sensibles à une longue conservation, consommez-les rapidement ou congelez-les.

Pourquoi agir ainsi ?

  • Pour gagner du temps

  • Pour faire des économies

  • Pour ne pas se poser la question « qu’est-ce que je vais bien pouvoir cuisiner ? »

  • Pour manger plus équilibré et varié

  • Pour limiter la consommation d’aliments ultra-transformés

  • Pour favoriser le fait-maison

Consultez notre article sur la cuisine anti-gaspi  !

Une semaine clé en main !

 

recettes