Prendre soin de moi

Retour aux articles

4 mn
vue de haut, trois personnes allongées au sol, une fillette tient le visage des deux adultes entre ses bras

Article 23 / 30

Déconfinement, je gère mon stress efficacement !

Par
professeur en activités physiques pour la santé
Prendre soin de moi 30.04.20

Quelle que soit notre situation, nous sommes quasiment tous dans le même bateau face au virus. Alors comment apprendre à gérer son stress et son anxiété.

Un Esprit Sain

Tant de questions nous traversent l’esprit en ce moment et depuis le début du confinement. Avec la décision de sortir bientôt, le fait de retrouver notre quotidien et les risques qu’il comporte, entraîne de nombreux doutes. Toutes ces interrogations, ces schémas, ces probabilités, possibilités... nous parasitent l’esprit, induisent de l’anxiété face à notre impuissance et au manque de réponse générant un stress.

Ce stress qui au début était bénin s’intensifie à mesure que l’on approche du jour J.

De nombreuses cellules psychologiques sont désormais ouvertes pour répondre au mieux aux besoins de la population. Cependant, il peut être difficile de sauter le pas.

La respiration

Votre meilleure amie, dans un moment de panique, de stress intense ou d’anxiété, d’énervement ou de colère. Ces émotions négatives ont pour conséquence une accélération du rythme cardiaque, une mise du cerveau en mode automatique et de défense entraînant une incapacité à avoir les idées claires.

La respiration va permettre de diminuer le rythme et retrouver une sérénité et du sang froid. Pour y arriver, inspirez par le nez profondément pendant au moins 5 secondes, puis attendez 2 secondes pour ensuite expirez par la bouche pendant 5 secondes, et recommencez. Vous pouvez allonger la durée d’inspire-expire, le faire les yeux fermés ou ouverts, assis ou allongé. Si vous avez le temps, posez une main sur le ventre et une autre sur la poitrine. Amusez-vous à faire gonfler votre ventre dans un premier temps, puis sans expirer à faire gonfler la poitrine, pour enfin expirer. Cela débloquera le nœud au ventre. Imaginez le chemin que fait l’air et ce qu’il se passe dans votre corps (c’est de la pleine conscience).

>> Découvrez notre article sur la respiration

La cohérence cardiaque

C’est une méthode, une façon de vivre, un exercice régulier à faire 3 fois par jour. Elle a pour but d’équilibrer notre état physiologique, physique, mental et émotionnel afin de nous recentrer. Cette méthode agit sur le court, moyen et long terme, elle va réduire le stress aigu (stress soudain qui apparaît et disparaît rapidement) ainsi que le stress chronique (stress installé et présent à chaque instant ou presque).

Pour cela, en position assise, respirez 6 fois par minute (inspirations longues de 5 secondes, expirations longues de 5 secondes), pendant 5 minutes. De nombreuses applications mobiles la propose gratuitement.

>> Découvrez notre article sur la cohérence cardiaque

La méditation

Elle consiste à apprendre à contrôler son esprit pour devenir maître de ses pensées et avoir les idées claires. C’est une sorte de pause dans un quotidien de pensées, de réflexions et d’idées qui en trop grande quantité nous parasite et nous fatigue.

Enfin la méditation nous apprend à relativiser et nous recentrer sur l’essentiel.

>> Il existe plusieurs méthodes de méditation, n’hésitez pas à vous référer à notre article : Petite Pause Méditation.

La visualisation

Elle a pour objectif de reprendre le contrôle pour atteindre ses objectifs (c’est qui le patron). Cette technique fait appelle à notre mental pour transformer le négatif en positif ou pour atteindre un but.

L’idée est simple, assis ou allongé, où que ce soit, il suffit de se représenter mentalement ce que l’on souhaite obtenir, réaliser, faire... avec le plus de détails possibles pour rendre la scène la plus réaliste possible. Alors notre cerveau ne fera pas la différence entre l’imaginaire et le réel, entraînant un mieux-être quasiment immédiat.

>> Pour aller plus loin et mieux comprendre la visualisation, découvrez notre article sur le pouvoir de la Visualisation.

Dans un corps sain

Comme on le sait, le physique est lié au psychologique et inversement. » Etre bien dans sa tête pour être bien dans ses baskets », signifie également que pour être bien dans sa tête il faut mettre les « baskets » et pratiquer une ou des activités physiques.

Effectivement, pratiquée régulièrement elle entraînera une libération d’hormones du bien-être, du bonheur et du plaisir, chassant le stress, l’anxiété et les idées noires.

De plus, le fait de bouger nous permet de retrouver ou d’avoir les idées claires de par l’activation de certaines zones du cerveau.

Bouger, entraînera également une meilleure estime de soi, une meilleure image perçue de soi, une amélioration de la confiance en soi et donc une amélioration de la santé globale. De plus, quand vous pratiquez un exercice, votre concentration est maximale et vous oubliez les soucis et tracas.

N’hésitez donc plus et trouvez ce qui vous correspond le mieux, vous verrez vous en redemanderez.