Prendre soin de moi

Retour aux articles

2 mn
sur une terrasse avec balcon, des tomates rouges poussent dans deux bac à fleur rectangulaires

Petits jardins, grandes idées !

Prendre soin de moi 28.07.20

Voici quelques conseils pour transformer votre véranda, votre cour ou votre balcon en mini-jardin. Et le petit jardinage n’aura plus de secret.

Un jardin couvert

Sous nos latitudes, avoir une véranda est une aubaine. Lien entre l’extérieur et l’intérieur, ce jardin d’hiver est le paradis des plantes en pots. Y compris durant les beaux jours. A condition bien entendu d’aérer et d’arroser - préférez une vaporisation douce - régulièrement les fragiles locataires. Le lieu se prête à la culture de petits arbustes (ficus, bougainvillier, laurier rose, fuchsia), de plantes fruitières (mandarinier, citronnier, voire des formes naines du prunier, de l’abricotier et du pêcher) mais aussi aux plantes dépolluantes comme le chlorophytum, le lierre ou la fougère de Boston. 

> Vous n'avez pas la main verte ? Découvrez notre service de petit jardinage !

Un jardin à ciel ouvert

Vous n’avez pas de véranda mais une petite cour plus ou moins à l’ombre ? Pas de panique, le jardinage a des ressources. Vous pouvez par exemple créer un carré potager. Pour cela, il vous faut un peu de terre, quelques outils de base (sécateur, plantoir, griffe à main, mini pelle creuse) et surtout des semis. Si votre cour est très ombragée, plantez-y de la mâche, du cresson ainsi que des aromatiques (persil, coriandre, ciboulette, menthe). Si elle bénéficie d’un peu de soleil, vous avez l’embarras du choix. La pomme de terre, la carotte, l’épinard, le poireau et même le haricot s’y sentiront comme chez eux.  

> A lire aussi : Jardiner pour mieux manger ! 

Un jardin suspendu

Un balcon est par définition en hauteur. Donc exposé au vent et aux intempéries. Mais il est aussi le premier à recevoir les rayons du soleil. Aménager un petit espace en havre de paix suspendu peut s’avérer vital pour les urbains. Des bambous pour briser un vis-à-vis, des rosiers-buissons pour apporter une touche de couleur éclatante, une clématite qui grimpe sur de petits treillis pour égayer le mur, il n’y a pas de limites. D’autant que l’exercice est relativement simple. Si vous habitez dans  l’hyper centre-ville, faites le choix des parfums (le prunus, le géranium et l’érable japonais restent des classiques) et des floraisons longues (type tulipes, hibiscus) pour un entretien minimum !