Prendre soin de moi

Retour aux articles

2 mn
méditation

Article 1 / 6

La méditation, une alliée pour être en santé

Par
Prendre soin de moi 31.03.21

D’un côté le stress ; il coûte entre 0,8 et 1,6 milliards d’euros par an en terme de santé, en France, selon l’INRS. De l’autre, la pratique méditative à long terme diminuerait la réponse inflammatoire chez les personnes sous stress chronique. Qu’attend-t-on pour se mettre à méditer ?

Selon l’OMS, « la santé est un état de complet de bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité ». Or pour atteindre ce Graal, on sait aujourd’hui que l’alimentation équilibrée, l’exercice physique, la gestion du stress et des émotions par la méditation, la sophrologie… sont les trépieds de la santé.

 

Une approche préventive prônée depuis toujours par les médecines traditionnelles comme l’ayurveda, la médecine chinoise et la naturopathie et qui commencent à intéresser la médecine conventionnelle après avoir convaincu quatre Français sur dix selon l’Ordre National des Médecins.

 

La méditation a depuis cinq ans ses entrées dans le monde de l’entreprise. Le plus souvent en présentiel, et en distanciel depuis 2020. La liste de ses bénéfices est longue, connue, reconnue, vérifiée et validée.

 

Pour rappel, au niveau physiologique ;

  • la respiration est plus lente et plus profonde
  • les muscles se relâchent
  • le taux de cholestérol sérique et la tension artérielle diminuent chez les personnes normalement tendues
  • la douleur s’atténue
  • le corps, comme en veille, consomme moins d’oxygène et d’énergie
  • le rythme cardiaque ralentit tandis que le rythme des ondes cérébrales alpha, celles du repos, augmente
  • les deux hémisphères cérébraux se synchronisent mieux…
  • le système immunitaire se renforce

 

On note parmi les bénéfices psychologiques

  • une meilleure empathie
  • une réduction de l’anxiété et du stress, chroniques ou aigus
  • un élargissement et un approfondissement des perceptions, vision, écoute, sensibilité…
  • une réalisation de soi accrue
  • concentration, attention, créativité, ouverture d’esprit plus grandes

 

Autant de bénéfices personnels qui profitent également au collectif de l’entreprise ;

  • un redéploiement de l’innovation (nouvelle vision, synchronisation des deux hémisphères favorable à la créativité…)
  • l’amélioration des relations interpersonnelles (empathie, écoute, altruisme, bienveillance…)
  • baisse de l’absentéisme et réduction du risque de burn-out

 

Méditer pour sa propre santé individuelle et celle de l’entreprise ? Une prescription de santé durable à écrire en toute transparence et dans le respect de la liberté de chacun. Petit Bambou, es-tu là ?