Prendre soin de moi

Retour aux articles

2 mn
allergie pollen printemps été santé

Allergies : bon débarras !

Prendre soin de moi 19.06.20

Près d’un quart des Français seraient déjà allergiques et les chiffres s’affolent. Comment lutter contre cette vraie maladie trop souvent sous-estimée ?

Des causes multiples

Pollution croissante, hygiénisme ambiant, produits chimiques envahissants, changement climatique et nature qui s’emballe : le tableau fait peur. C’est toute la société actuelle qui nous filerait des boutons ! D’autant plus que les facteurs peuvent se combiner entre eux en allergies croisées. Sensible au pollen de bouleau ? méfiez-vous des pommes ! Les pollens vont jusqu’à se coller aux particules fines pour créer des polluènes qui s’infiltrent inexorablement dans nos bronches… Résultat, les super-gardiens de notre corps ne savent plus où donner de la tête et tirent à tout-va sur ces ennemis imaginaires.

> Vous avez recours à l'automédication ? Découvrez notre article sur le sujet !

Une prise en charge globale

Tous les ans, ça recommence : on attend l’arrivée du printemps… armé de pied en cap. Éternuements, yeux rouges, gêne respiratoire, démangeaisons… rien de bien grave mais sur des semaines, ça épuise ! Bien sûr, vous pouvez vous terrer chez vous toutes fenêtres fermées (pas réaliste) ou vous assommer d’anti-histaminiques (pas conseillé), mais le plus efficace reste de traiter le problème globalement et d’anticiper. On commence par identifier son allergène grâce à des tests cutanés chez un allergologue. Ensuite, cure de probiotiques pour booster le système digestif, aération stratégique des pièces (matin ou soir, pas après un orage), lavage quotidien des cheveux et linge séché à l’intérieur. Enfin évitez alcool, chlore des piscines et… stress qui aggravent les symptômes. En dernier recours, une désensibilisation peut vous être proposée.

Une autre voie est possible

Les personnes affrontant des crises allergiques plus fréquentes et plus longues, se tournent de plus en plus vers d’autres méthodes pour vivre mieux cette période. Voici quelques pistes à tester :

  • un traitement homéopathique d’accompagnement (Pollens, Allium cepa…)
  • un cocktail d’huiles essentielles minutieusement sélectionnées* en application sur la voûte plantaire ou le haut du dos
  • une assiette anti-histaminique naturelle : mélange pomme-noix, agrumes fraîchement pressés, jus d’oignon, tisane d’ortie, œufs de caille, graines de nigelle…
  • une séance avec un praticien de la méthode NAET (technique d’élimination des allergies basée sur les flux énergétiques) ou Gesret (par pression de points d’arrêt);

*HE de Khella, d’estragon, d’Hysope couchée, de Petitgrain bigarade, de Camomille… Faites toujours un essai 48h avant dans le pli du coude.