Me dépenser

Retour aux articles

1 mn
hydratation pendant le sport

Des conseils pour rester hydraté(e) pendant l'effort

Par
professeur en activité physique pour la santé
Me dépenser 13.06.18

Que vous soyez adepte de la marche nordique, du running, que vous pratiquiez régulièrement le VTT ou même la natation, vous perdez de l’eau. Quel que soit votre activité de prédilection, vos muscles, en se contractant, produisent de la chaleur, vous transpirez, et votre température corporelle peut également s’élever très rapidement. Pour ne jamais risquer la déshydratation, suivez nos conseils.

S’hydrater pour éviter les contre-performances

Pendant un effort, perdre 1 % de votre poids en eau, c’est perdre 10 % de vos capacités physiques. Si vous songez à pratiquer une activité physique de plus d’une heure, n’hésitez pas à boire au moins 300 ml d’eau plate dans l’heure qui précède votre séance de sport. 

Et pendant l’effort, n’attendez pas d’avoir soif pour boire, même dès les premières minutes.

Quelle boisson privilégier ?

Pour une séance de moins d’une heure, de l’eau plate suffira. Pour une séance plus soutenue, notamment s’il fait chaud ou que vous transpirez beaucoup, préférez une boisson de l’effort contenant des minéraux.

Le pH de la boisson choisie doit être neutre (et surtout pas acide) et celle-ci doit idéalement demeurer fraîche ou à température ambiante, mais jamais glacée. Les boissons trop froides peuvent entraîner des troubles digestifs.

Si les boissons gazeuses sont déconseillées pendant l’effort, vous pouvez néanmoins opter pour une boisson de récupération associée à une boisson contenant du sel et du bicarbonate, notamment en été lorsque vous transpirez beaucoup.

Comment boire ?

Buvez souvent et peu à la fois : quelques gorgées toutes les 15 minutes environ. Après l’effort, continuez de vous hydrater et conservez une bouteille ou un verre d’eau à proximité pendant la nuit, en cas de réveil.