Me dépenser

Retour aux articles

3 mn
Bougez, c’est l’été ! - Spécial activités aquatiques

Bougez, c’est l’été ! - Spécial activités aquatiques

Par
Professeur en activité physique pour la santé
Me dépenser 24.07.19

Le beau temps rime souvent avec bonne humeur, joie de vivre et retour de la motivation ! Il est donc grand temps de parler des activités de plein air excellentes pour la santé ! Attention toutefois à la chaleur qui nécessite son lot de précautions (casquette, lunettes, crème solaire, grande hydratation et tenue adaptée). Dans l’eau la sensation de soif n’apparaît que tardivement et pourtant la déshydratation est bien réelle, alors buvez régulièrement. On le rappelle, même si pratiquer une activité physique est bien pour la santé, ce qui compte c’est la régularité !

Voici différentes activités et leurs bienfaits à pratiquer durant l’été.

La Natation (600 kcal / heure) :

La brasse : Sollicite principalement les biceps, pectoraux, abdominaux et les mollets.

Le crawl : Permet de tonifier l’ensemble des muscles : biceps, triceps, épaules, dorsaux, abdominaux, fessiers, cuisses, mollets.

Le dos crawl : Parfait pour renforcer efficacement tous les muscles du dos.

Le papillon: Les mouvements d’ondulation permettent de muscler en profondeur la ceinture abdominale.

De plus, la natation permet la sollicitation de l’appareil respiratoire et les capacités cardiovasculaires. C’est une des Activités Physiques les plus efficaces pour améliorer la circulation sanguine, grâce notamment à la contraction et décontraction des muscles permettant de limiter la rétention d’eau.

Le Surf (Environ 200-300 Kcal / heure) :

Le surfeur passe en moyenne 85% de sa session à ramer contre le courant. La rame permet de muscler les bras, le haut du corps et le buste. La recherche de l’équilibre sur la planche permet de travailler les muscles du dos et ceux de la ceinture abdominale lors du gainage. La position debout ainsi que la constante recherche d’équilibre musclent efficacement les muscles fessiers et des jambes, et permet de travailler sa proprioception, excellente pour les articulations.

Le Longe-côte (Environ 500 Kcal / heure) :

Dans l’eau, la résistance est à peu près 5 fois plus importante que sur terre, mais beaucoup plus douce.

Avec de l’eau jusqu’aux épaules, le corps ne pèse plus que le dixième de son poids.

  • Avec de l’eau jusqu’aux genoux : Cette activité physique permet un travail des cuisses, mollets, fessiers, de la ceinture abdominale et des lombaires.
  • Avec de l’eau jusqu’à la taille : Action renforcée par le haut du corps pour aider à la propulsion.
  • Pour les personnes souffrant du dos : il est conseillé d’avoir de l’eau entre le nombril et la poitrine pour éviter une tension au niveau lombaires.
  • Certaines personnes utilisent une pagaie pour garder l’équilibre et/ou amplifier l’activation des muscles supérieurs (biceps, triceps, pectoraux, deltoïdes, dorsaux).

De plus, l’eau fraîche active la circulation sanguine et favorise le retour veineux, action renforcée par le port de la combinaison. L’eau fraîche va permettre de brûler davantage de calories, en vue de maintenir la bonne température de l’organisme.

Par ailleurs, cette pratique permet l’oxygénation et la reminéralisation du corps grâce notamment au fait qu’elle se réalise en plein air et en mer.

Le Stand Up Paddle (Environ 400 Kcal / heure) :

Plus fun que le running, plus dépaysant que le pilate, plus accessible que le surf et plus ludique que le longe-côte, le paddle est « The » activité en vogue.

Premièrement, le fait de devoir maintenir l’équilibre sur une surface instable permet de travailler sa proprioception, ses muscles inférieurs (mollets, cuisses, fessiers), sa ceinture abdominale et lombaire.

Deuxièmement, le mouvement de rame sollicite l’ensemble des muscles supérieurs (biceps, triceps, dorsaux, pectoraux).

Troisièmement, le fait d’être seul sur l’eau nous donne le sentiment d’être libre, seul maître de son corps et de ses mouvements en interaction avec la nature afin d’évacuer son stress et faire le plein de bonnes ondes.

Cette pratique vraiment complète est accessible à tout le monde, par tous les temps (il suffit d’avoir une bonne combi).

Le Kayak (Environ 400 Kcal / heure) :

Cette activité de nature est parfaite pour découvrir de merveilleux paysages souvent inaccessibles par la terre tout en ayant ce côté ludique de maîtriser sa propre embarcation.

Néanmoins, cette pratique est un véritable atout pour la santé. La traction de la pagaie et la rotation du tronc musclent en profondeur les bras, les épaules, les dorsaux et les pectoraux.

De plus, les abdominaux et les obliques sont aussi fortement sollicités durant le trajet.

Quant aux membres inférieurs, ils effectuent un travail discret mais bien présent pour l’orientation du canoé.