4 mn
des épices et des herbes aromatiques disposées sur une table

Les herbes aromatiques et épices, des astuces pour atténuer les effets secondaires d’un cancer

Par
ingénieure en alimentation et santé
10.02.20

Les herbes aromatiques et les épices sont connues depuis de très nombreuses années pour leurs vertus gustatives mais aussi curatives. Elles étaient utilisées auparavant comme médicaments. Désormais, des études scientifiques ont démontré qu’elles pouvaient jouer un rôle pour atténuer les effets secondaires des traitements anti-cancéreux.

En effet, les effets secondaires des traitements sont nombreux : manque d’appétit, prise de poids, dysphagie (perturbation du processus de déglutition), troubles digestifs, problèmes de peau, diarrhées, constipation, troubles cognitifs, déviances du goût et de l’odorat, problèmes en bouche, nausées et vomissements, fatigue….

Quelles solutions le malade peut-il utiliser pour conserver une bonne alimentation durant son traitement ?

Dans un premier temps, l’objectif est de redonner goût à la nourriture. L’idée est d’apporter de la fraîcheur, de l’onctuosité et de la rapidité surtout lors d’épisode de fatigue intense. Pour cela, ajouter des herbes aromatiques ou des épices est très efficace pour lutter contre les nausées et redonner l’envie de manger.

Quelles sont les plantes et épices qui vont permettre d’atténuer les effets secondaires ?

  • La cannelle

Elle a des vertus anti-inflammatoires. Elle va renforcer le système immunitaire, calmer les brûlures d’estomac et réduire la sensation de ballonnements. De plus, ses propriétés antibactériennes et antiseptiques aident à stabiliser la flore intestinale et régulent la digestion. Utilisez la dans une infusion, un thé, dans les sauces, les plats, les gâteaux.

  • La coriandre

Ses propriétés anti-inflammatoires naturelles aident à réduire la gravité des douleurs articulaires ainsi que les digestives. Les feuilles de coriandre ont plus d’antioxydants que dans ses autres formes. 70% des personnes sont réceptives aux bienfaits de la coriandre, c’est une prédisposition génétique. Consommez-la dans vos plats cuisinés ou en tisane.

  • Le thym

Les feuilles de thym permettent d’apporter une sensation de fraicheur et soulageront les problèmes de la bouche et les troubles digestifs. Elles permettent également de relever vos plats.

  • Le sureau noir

Les fleurs de sureau noir sont bénéfiques en cas de constipation. Utilisez les fleurs séchées que vous trouverez en pharmacie ou herboristerie, dans des veloutés ou tisane.

  • La sauge

Les feuilles de sauge permettent de lutter contre la fatigue. Utilisez-les fraiches ou séchées. Attention toutefois, la sauge est contre-indiquée pour les personnes atteintes de cancers du sein hormono-dépendants.

  • Les pruneaux

Les pruneaux sont conseillés en cas de constipation.

  • La menthe poivrée

Les feuilles de menthe poivrée soulagent les nausées. Ajoutez-les à vos plats, desserts, thé, tisane…

  • Les fleurs de mauve

Elles permettent d’apaiser les inflammations au niveau de la bouche comme les mucites, gingivites, aphtes et peuvent être utilisées en cas de troubles de la digestion. Vous les trouverez en pharmacie ou herboristerie.

  • Les graines de lin

Les graines sont utilisées comme laxatifs en cas de constipation et luttent également contre les problèmes de peau et seront alors bénéfiques en cas de lésions cutanées.
Ajoutez vos graines dans les salades, dans vos pâtes à quiches … mais veillez à les éclater légèrement en les croquant ou à l’aide d’un rouleau à pâtisserie pour bénéficier de leurs bienfaits.

  • Les baies de Goji

Les baies sont fortifiantes et bénéfiques lors d’états de fatigue. Utilisez-les dans vos plats, desserts…

  • Le ginseng

La racine de ginseng est tonique et stimulante et sera donc très utile en cas de fatigue physique ou de troubles cognitifs. Attention toutefois, il est contre-indiqué pour les personnes atteintes de cancers du sein hormono-dépendants.

  • Le gingembre

La racine du gingembre permet de soulager efficacement les nausées. Vous pouvez l’utiliser fraiche ou en poudre.

  • Le fenugrec

Les graines de fenugrec vont atténuer les déviances du goût et de l’odorat. Utilisez-les sous forme de poudre ou de graines.

  • Le fenouil

Le bulbe du fenouil est un dépuratif intestinal conseillé en cas de troubles digestifs. Il se cuisine cru ou cuit et accompagne très bien le poisson

  • Le citron

Le citron est conseillé en cas de diarrhée mais déconseillé en cas d’aphtes, mucites et gingivites à cause de son acidité.

  • La carotte

La carotte est bénéfique lors des lésions cutanées. Sous la forme cuite, la carotte est également bénéfique en cas de diarrhée.

  • La cardamome

Les graines de cardamome permettent d’atténuer les problèmes digestifs tels que la diarrhée.

  • Le basilic

Les feuilles de basilic sont bénéfiques lors de déviances du goût et de l’odorat ou lors de troubles digestifs.

Dans tous les cas, essayez de préparer des recettes simples et rapides, en petites portions au cas où vous vous sentez fatigué ou avec peu d’appétit. Pour contrer les odeurs, privilégiez une cuisson rapide comme celle au four à micro-ondes. Prévoyez des recettes pouvant être dégustées à toute température en cas de problème en bouche et pensez à cuisiner sucré-salé en cas de déviances gustato-olfactives, fatigue ou nausées.