3 mn
un senior mange une cuillère de céréales

Prévenir les risques de cancer colorectal par l’alimentation

Par
ingénieure en alimentation et santé
06.04.20

Le cancer colorectal atteint la dernière partie du tube digestif. Des cellules appelées polypes se développent. Elles sont à la base, bénignes, mais avec le temps elles peuvent devenir cancéreuses (malignes). Des dépistages réguliers permettent d’identifier ces polypes pour les enlever à temps. L’alimentation peut jouer un rôle important pour limiter les risques de développement de ce cancer.

Maintenez un poids santé

C’est un point clé pour limiter les risques de développer un cancer colorectal. Ainsi, il est fortement recommandé de manger varié et équilibré et de pratiquer régulièrement une activité physique (environ 30 minutes par jour).

Côté alimentation, quelques mesures peuvent aider à prévenir les risques.

Pour cela, limitez votre consommation de viande rouge, essayez d’en consommer 1 à 2 fois par semaine. Limitez fortement la consommation de viandes transformées qui accentue les risques. Evitez de cuire vos viandes à très fortes températures (barbecue, grill), qui favorisent la production de substances chimiques cancérigènes. Limitez votre consommation de charcuteries notamment industrielles qui contiennent de nombreux additifs tels que E249 (nitrite de potassium), E250 (nitrite de sodium), E251 (nitrate de sodium) et E252 (nitrate de potassium) pour la conservation et la couleur, qui sont néfastes pour notre flore intestinale et sont controversés pour leurs effets sur la santé.

L’additif E171 (dioxyde de titane), additif alimentaire, affecte également notre microbiote intestinal. Il est utilisé comme colorant blanc ou pour obtenir des nuances de couleurs. Il est ainsi présent dans plus de 900 produits alimentaires tels que la mayonnaise ou encore les chewing-gums.

Privilégiez des aliments riches en fibres tels que des fruits et légumes, des produits céréaliers, des légumineuses. Les fibres participent au bon fonctionnement de l’appareil digestif et régularisent le transit intestinal.

Quant aux produits laitiers, consommez des yaourts à base de probiotiques. Ces bonnes bactéries présentent permettent d’équilibrer la flore intestinale et participent ainsi à son bon fonctionnement. Profitez-en pour découvrir les yaourts au kéfir de lait, véritable allié naturel pour votre système digestif.

D’une manière générale, privilégiez une alimentation naturelle, avec des produits frais, locaux et de saison que vous transformez vous-même plutôt qu’une consommation conséquente de produits transformés et très industrialisés. Les apports nutritionnels seront ainsi plus sains. Les plats seront beaucoup moins sucrés, salés et riches en mauvaises graisses et seront également dépourvus d’additifs. Ainsi vous mangerez avec plaisir et diminuerez une partie des risques.

Limitez la consommation d’alcool et limitez votre exposition à la fumée

La consommation d’alcool peut faire augmenter les risques de cancer colorectal. Réduisez ainsi la fréquence de consommation et ne dépassez pas 10 unités d’alcool par semaine. Pour rappel, une unité d’alcool correspond à une dose d’alcool que l’on vous sert en général dans un bar, soit 25 cl de bière à 5° d’alcool, 10 cl de vin, 4 cl de whisky…

Quant au tabac, la fumée contient de nombreuses substances toxiques pouvant engendrer des facteurs de risques du cancer du côlon. Si vous êtes à proximité d’une personne qui fume, essayez de vous éloigner et si vous fumez, pourquoi ne pas essayer de  vous faire accompagner pour arrêter.