2 mn
motricité enfant, un jeune enfant grimpe sur un jeu d'extérieur

Les parcours motricités : les enfants ont tout à y gagner

Par
professeur en activités physiques pour la santé
30.04.20

Nos petites boules d’énergie que sont nos enfants, ont besoin de beaucoup bouger. Les parcours moteurs permettent à l’enfant de se développer au niveau moteur, sensoriel, affectif et cognitif.

Pour y arriver, l’enfant devra faire appel à ses capacités : courir, sauter, ramper, grimper, rouler, tirer, viser...

Construction du parcours

  • Proposez des situations riches et variées en prenant en compte ses besoins, ses capacités et ses envies (mettre un tir de basket car il adore cela, ne pas mettre d’obstacles trop haut car l’enfant est trop petit...).
  • Proposez des défis attrayants favorisant l’intérêt de l’enfant (répondre à des énigmes dans le parcours, dessiner un animal les yeux fermés, viser une bouteille d’eau avec une balle...).
  • Plus le parcours est long, mieux c’est, alternez entre situations simples (renforce l’estime de soi) et situations complexes (favorise l’engagement et le dépassement de soi).

Réglementation, compréhension, sécurité

  • Le parcours doit être adapté à l’âge et aux capacités de l’enfant. Pour être sûr de ne pas sous-estimer ou surestimer celui-ci, proposez des alternatives plus faciles ou difficiles. 
  • L’enfant doit pouvoir s’exprimer corporellement tout en étant dans un environnement sécurisé, avec la présence d’un adulte pour surveiller.
  • Instaurez un règlement du parcours pour qu’il n’y ait pas de dérives et assurez-vous de la compréhension de celui-ci ainsi que du déroulé du parcours. Chaque manquement aux règles peut entraîner des pénalités par exemple.

Objectifs de ces parcours

  • Permettre à l’enfant de trouver de nouveaux équilibres.
  • Développer de nouvelles fonctions motrices.
  • Permettre à l’enfant d’explorer, d’expérimenter, d’inventer et de trouver des solutions dans ce nouvel environnement.
  • Favoriser l’autonomie et la prise de décision tout en développant l’estime de soi et la confiance en soi.
  • Faire prendre des risques calculés à l’enfant permettant de développer ses fonctions motrices et cognitives.
  • Améliorer la coordination motrice.
  • Allier compréhension, force physique et réflexion.

Soyez créatifs, imaginatifs, changez souvent le parcours, les obstacles, les règles, ajoutez de la difficulté, organisez des défis en famille ou chronométré et profitez

De bons fous rires sont à venir !!!