6 mn
en extérieur, un étudiant assis sur des marches en pierre travaille sur son ordinateur

Vous êtes étudiant : jouez la carte santé !

23.05.19

Comme vous pouvez vous en douter, les études, les jobs étudiants et la vie sociale peuvent déséquilibrer votre mode de vie et avoir des répercussions sur la santé. Néanmoins, même si la vie étudiante peut sembler parfois trépidante… il ne faut jamais oublier de prendre soin de sa santé. Garder la forme et manger de manière équilibrée peuvent vous aider à améliorer votre productivité et par conséquent, à mieux étudier.

Alcool : restez raisonnable !

Les récentes statistiques sur le sujet montrent que de plus en plus de jeunes adultes choisissent de ne pas consommer d’alcool et que ce constat s’explique en partie par une meilleure connaissance des effets de l’alcool sur la santé.

Lorsque l’on parle d’alcool, il n’y pas de limites dites "sûres". Mais consommer de l’alcool dans des doses raisonnables permet de réduire les risques d’impact sur votre santé.

Pour rappel, selon Santé Publique France, il est recommandé de ne pas boire plus de 2 unités d’alcool en moyenne par jour pour les femmes et 3 unités d’alcool pour les hommes.

Il est vivement conseillé de suivre consciencieusement ces recommandations.

Sommeil : adoptez un rythme régulier

Les heures de travail intenses font partie de la vie étudiante. Les cours peuvent débuter à une heure matinale ou, au contraire, à une heure tardive.

Il est aussi fréquent que des étudiants décident de prendre un job pour arrondir leurs fins de mois. Certaines semaines peuvent demander des heures intenses de travail, notamment à l’approche des examens. Sans oublier la vie sociale étudiante, qui peut être particulièrement intense.

En outre, le fait de vivre dans une résidence étudiante ou en colocation peut parfois constituer un obstacle à un sommeil sans encombre. Les autres résidents n’ont pas forcément tous les mêmes emplois du temps et le fait de vivre en communauté dans un espace parfois restreint a pour conséquence la difficulté d’avoir des nuits silencieuses.

Maintenir de bonnes habitudes de sommeil a plusieurs bénéfices essentiels sur la santé. Cela vous aide à mieux vous concentrer sur vos études et votre travail. Dormir correctement est aussi primordial pour permettre à votre système immunitaire de fonctionner normalement.

Ainsi, lorsque cela est possible, essayez de suivre les conseils suivants :

  • Dormez entre 7 et 9 heures par nuit
  • Essayez d’avoir un rythme de sommeil régulier. Évitez d’aller vous coucher ou de vous réveiller trop tard
  • Évitez de manger juste avant d’aller vous coucher, idéalement, il est conseillé de manger 2-3 heures avant d’aller dormir
  • Essayez de ne pas utiliser votre téléphone, votre tablette ou votre ordinateur une fois que vous êtes couché
  • N’hésitez pas à utiliser des bouchons d’oreille ou un masque de sommeil
  • Consommez de la caféine en quantité limitée
  • Si vous êtes surchargé de travail, faites une liste de ce que vous devez faire le lendemain avant d’aller vous coucher, cela vous évitera d’aller au lit stressé

Lorsque cela est possible, nous vous conseillons de vous accorder une journée de repos complète par semaine, l’occasion de vous détendre et au final, d’augmenter votre productivité.

Prenez le temps de cuisiner : c’est meilleur et moins cher   

Se restaurer à l’extérieur ou commander des plats à emporter est une option très tentante lorsque l’on ne veut pas forcément cuisiner chez soi. D’autant qu’acheter des plats déjà préparés peut sembler une option plus économique que de cuisiner chez soi.

Mais les plats au restaurant ou à emporter ont une probabilité beaucoup plus importante de contenir des quantités élevées de sel, de sucre et de graisses saturées (sans oublier que cela coûte plus cher) que ce que vous cuisinez vous même. Et même si les plats déjà préparés peuvent être plus pratiques, à première vue, ils sont souvent plus chers que ce que vous pouvez cuisiner chez vous. Enfin, leur valeur nutritive est souvent plus faible.

Cuisiner ses menus est une option moins chère et plus saine. Utiliser des ingrédients basiques vous offre la possibilité de contrôler votre consommation de sel, de sucre et d’huile. Et avoir déjà un plat à réchauffer que vous avez vous-même cuisiné réduit la tentation de commander un plat à emporter.

Si vous souhaitez améliorer votre alimentation, voici quelques bons conseils à suivre :

  • Investissez dans des Tupperware solides, sûres et étanches
  • Tout plat que vous souhaitez mettre de côté pour un autre jour doit refroidir pendant deux heures
  • Divisez vos restes en portions individuelles pour facilement les congeler et les décongeler
  • Évitez de cuisiner de grandes quantités de plats que vous ne pourrez pas réchauffer
  • Si vous gardez des restes dans le frigidaire, mangez-les dans les deux jours qui suivent
  • Ne réchauffez pas plus d’une fois
  • Décongelez votre nourriture uniquement si vous envisagez de la manger et ne pas décongeler plus d’une fois
  • Avant de la réchauffer, assurez-vous que votre nourriture est parfaitement décongelée
  • Les restes décongelés doivent être consommés dans les 24 heures qui suivent

Évitez de céder à la tentation et d’acheter votre alimentation de manière compulsive ou d’acheter des snacks en promotion. Au moment de faire vos achats, pensez aux conseils ci-dessous :

  • Réfléchissez à ce que vous avez déjà chez vous
  • Planifiez à l’avance vos menus
  • Faites une liste de vos courses
  • Ne faites pas vos courses en ayant faim
  • Faites vos courses quand il n’y pas trop de monde (comme cela, vous avez le temps de trouver les ingrédients recherchés et de vérifier les prix, plutôt que de vous précipiter)

Sport : accordez-vous du temps pour rester actif

Il n’est pas toujours facile de trouver le temps de pratiquer une activité sportive, notamment lorsque l’on a des semaines chargées. Pourtant, une activité sportive régulière, en plus de vous aider à rester en bonne santé et alerte, peut vous permettre d’augmenter votre productivité. C’est pour cette raison que même si vous êtes dans une période d’étude intense, n’arrêtez pas le sport.

L’OMS recommande ainsi de pratiquer une activité physique modérée au moins deux heures et demie par semaine (comme par exemple la natation, la marche rapide ou le cyclisme) ; ou 75 minutes d’activité sportive (jogging, sport collectif comme le football ou le basket) par semaine. Il est aussi conseillé de pratiquer du renforcement musculaire deux fois ou plus par semaine.

Vous pouvez ainsi répartir ces heures pendant la semaine en trente minutes de sport par semaine, avec deux jours de pause. Même lors de périodes de révision ou d’examen, essayez de vous accorder le temps nécessaire pour pratiquer votre activité physique.

L’un des avantages à avoir le statut d’étudiant est de pouvoir profiter d’infrastructures au sein de votre établissement d’études ou d’avoir des abonnements à prix réduit. C’est une bonne motivation pour continuer votre activité sportive de manière régulière.

Restez en bonne santé : prenez soin de votre santé et de votre hygiène

Avoir un sommeil équilibré et pratiquer régulièrement du sport vous aident à renforcer votre système immunitaire.

Si vous tombez malade, le meilleur des conseils est de vous reposer pendant quelques jours et de boire énormément d’eau.

Si vous remarquez des symptômes inhabituels, consultez votre médecin traitant.