3 mn
un jeune homme et un senior se prennent dans les bras

Prenons soin de nos ainés !

24.07.19

Les vacances d’été approchent à grand pas, l’occasion de se ressourcer… Mais une question majeure reste présente : comment mieux accompagner nos grands-parents ou parents âgés pendant notre absence ? Afin de partir l’esprit tranquille, services municipaux, aides à domicile, familles d’accueil … sont à vos côtés ; les solutions s’adaptent et se diversifient.

Rassurer votre parent.

Si votre parent doit rester seul plusieurs jours en été, signalez sa présence à la mairie, ou au Centre Communal d’Action Sociale.
En cas d'alerte canicule, les services municipaux le contactent par téléphone et le rappellent régulièrement, pour s'assurer que tout va bien.
En dehors des épisodes de chaleur aiguë, des associations de quartier organisent également des visites bénévoles pendant l'été.

Penser à la téléassistance.

Par une simple pression sur un médaillon ou un bracelet porté en permanence, votre parent peut alerter un service d'écoute disponible 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, en cas de chute ou de malaise, par l'intermédiaire d'un interphone connecté à la prise de téléphone. Le service d'écoute prévient alors les services de secours en cas d'urgence, ou un voisin, un ami, le concierge... dont vous lui aurez donné les coordonnées, et qui pourra se rendre au domicile de la personne.

Le facteur veille…

Grâce à des visites régulières du facteur, sur la semaine, ce service vise à éviter l'isolement et à contribuer à la vie sociale des personnes âgées.

Concrètement, la famille est informée du déroulement de la rencontre grâce à l’application « Veiller sur mes parents ».

Si le parent fait part d'un besoin ou d'une difficulté, le facteur le signale immédiatement. Les proches et les contacts de proximité qui auront été choisis reçoivent une notification.

Mettre en place une aide plus complète à domicile.

Pour faciliter leur vie au quotidien, intégrez les services d’aide à domicile (courses, repas, médicaments...). Adressez-vous, pour cela, au Centre Local d'Information et de Coordination (CLIC) ou au CCAS de la commune où réside votre parent.

Assurer une présence la nuit.

Si une présence le jour ne vous paraît pas suffisante, vous pouvez envisager les gardes itinérantes de nuit. La garde peut aider la personne âgée pour son coucher ou son lever, à fermer ses volets. En outre, un à deux passages par nuit peuvent être programmés.

Obtenir un hébergement temporaire en établissement.

Si votre parent accepte de quitter provisoirement son domicile, la solution peut être un accueil temporaire en établissement spécialisé. Des conditions d’accueil et de services équivalentes à celle des autres résidents sont offertes. Mieux vaut s’y prendre à l’avance, surtout pour l’été !

Confier son parent à une famille d'accueil.

Agréés par le conseil général, ces accueillants familiaux accueillent chez eux des personnes âgées qui participent à la vie quotidienne du foyer. Il s'agit souvent d’aidants professionnels qui ont travaillé comme aides à domicile, ou qui ont accompagné ou accompagnent des proches âgés ou handicapés.

Des solutions alternatives sont également étudiées pour la présence d’une personne au domicile du parent âgé, 7 à 14 jours, se substituant aux membres de la famille pendant leur absence. 

Etre rassuré pour l’accompagnement au quotidien de ses parents est essentiel à chacun, et permet de reprendre son souffle. Evitez-leur de s’inquiéter pour leur santé, et consultez les services et dispositifs sociaux d’accompagnement existants.