2 mn
un homme assis derrière son bureau sur un gros ballon de gymnastique

Lutter contre la sédentarité au travail

22.03.19

Six heures. Tel est le temps moyen que nous passons chaque jour devant un écran. La plupart du temps sur notre lieu de travail. L’attelage manque d’activités physiques/sédentarité est un fléau pernicieux. A long terme, il tuerait davantage que le tabagisme. Pour éviter de tomber dans le piège, il faut donc se remuer coûte que coûte.

La sédentarité nuit à votre santé

Comme le rappelle l’Observatoire National de l’Activité Physique et de la Sédentarité (ONAPS), la sédentarité est la première cause de mortalité évitable. Parallèlement en France, 33 % des adultes ont un niveau d’activité physique jugé insuffisant. La sédentarité au travail a des effets sur la santé. Elle accentue certaines pathologies comme les maladies cardiovasculaires (cholestérol, diabète de type 2, hypertension artérielle), le stress, les troubles musculosquelettiques ou encore certains types de cancers. Voici quelques conseils pour vous aider à aller mieux.

En avant, marche !

Quand on est assis devant son ordinateur, nos muscles fonctionnent peu, voire pas du tout. Les scientifiques préconisent 10 000 pas par jour ou de marcher d’un bon pas pendant 30 minutes quotidiennement. Ne serait-ce que pour dépenser l’énergie apportée par notre alimentation. Il faut donc se remettre en mouvement en exploitant toutes les possibilités. Évitez la voiture et préférez les transports en commun qui impliquent souvent des relais de marche à pied. Sur votre lieu de travail, bannissez les ascenseurs et optez pour les escaliers. Utilisez votre pause méridienne pour faire quelques pas à l’extérieur. Enfin, si vous en avez l’opportunité, optez pour le tapis de course. Certaines entreprises intègrent le sport et les activités physiques à leur politique de management. Au point d’avoir en leur sein des salles de gym. Profitez-en ! Tout cela mis bout à bout réduit de 40 % les risques d’Alzheimer, de cancer et de maladies cardiovasculaires.  

Sport de chaise  

Nul besoin d’être un athlète de haut niveau pour stimuler vos muscles. Vous pouvez commencer par troquer votre chaise pour un tabouret qui vous obligera à tenir votre colonne vertébrale bien droite. La deuxième étape consiste à s’asseoir sur un gros ballon de gym-ball. Dans ce cas précis, vous serez obligé de solliciter vos abdominaux pour continuer à taper sur votre clavier. C’est un coup à prendre. Mais le mieux de tout reste de quitter son assise le plus souvent possible.  

Multiplier les étirements

La position assise est plus éreintante qu’il n’y paraît. Au bout d’un certains temps, des signes avant-coureurs se manifestent : les muscles se contractent, puis surviennent les premières douleurs lombaires et des fourmis se manifestent dans les jambes. La première des choses à faire est de remuer la nuque doucement, faire des rotations des épaules en avant et en arrière les mains posées justement sur les épaules, solliciter les poignets en faisant des rotations les poings fermés. De manière générale, veillez à avoir une bonne position : resserrez les omoplates et cambrez le dos.