4 mn
sur un tapis de jeux, une femme est assise au sol avec 3 petits enfants

Les différents modes de garde

04.09.19

Ça y est la visite du 3ème mois vient de passer, et vous pouvez enfin annoncer la bonne nouvelle de votre future parentalité, ouf, quel soulagement ! Et pourtant il est déjà temps de se pencher sur votre futur mode de garde afin d’anticiper au maximum pour éviter les mauvaises surprises.

Voici un petit aperçu des différents modes de garde existant pour votre bébé :

Les Assistantes Maternelles :

L’assistante maternelle dispose d’un agrément du Conseil Général qui l’autorise à accueillir des enfants à son domicile dans la limite de 4 enfants gardés simultanément.

Ce mode de garde garantit des conditions d’accueil satisfaisantes concernant la sécurité, l’éveil et le bien-être de votre enfant.

De plus vous fixez les horaires vous-même avec elle permettant ainsi de bien adapter votre emploi du temps en fonction de votre travail et/ou autres obligations.

Cependant, les sorties sont souvent peu fréquentes et dépendent de l’assistante maternelle, ce qui peut moins participer à l’éveil de votre enfant.

Pour finir, vous êtes l’employeur, ce qui incombe le suivi administratif du contrat ainsi que le remplacement pendant les congés payés, maternité, ou arrêt maladie.

Selon vos revenus il y a possibilité d’obtenir des subventions de la CAF, de la Marie ou du Département.

 

Les MAM (Maison d’Assistantes Maternelles) :

Nouveau concept où 4 assistantes maternelles peuvent travailler ensemble dans un lieu réservé à l’accueil de enfants, hors de leur domicile personnel.

Les objectifs sont d’essayer de proposer un projet d’établissement adapté aux conditions de vie des familles et de proposer un lieu de sociabilisation, d’éducation et d’apprentissage des règles de la vie en société.

Les assistantes maternelles qui se regroupent ne sont financièrement pas à la charge des communes, elles sont rémunérées directement par les parents.

Ce lieu présente plusieurs avantages : un accueil personnalisé, un respect du rythme de chaque enfant, une continuité jusqu’à l’entrée en maternelle, plus d’activités et de sorties, un lieu adapté à l’enfant.

De plus, les parents peuvent bénéficier des aides comme la CAF, PAJE ou Crédit d’Impôt.

 

La Crèche Collective :

La crèche dépend de la Mairie ou du Département, et peu aussi depuis 2004, être gérée par une entreprise privée.

Attention les places en crèche sont rares, il faut donc anticiper et s’inscrire bien à l’avance. Un comité décidera de l’attribution d’une place en fonction d’un certain nombre d’éléments.

Les enfants sont encadrés par une Directrice, des auxiliaires de puéricultures, des puéricultrices, infirmières ou des éducateurs de jeunes enfants.

Selon les crèches, les couches et la nourriture sont fournis.

Selon vos revenus il y a possibilité d’obtenir des subventions de la CAF, de la Mairie ou du Département.

 

La Crèche Parentale :

Les parents se regroupent en Association et participent tous à la garde des enfants (généralement un jour par semaine). Ils sont aidés par des puéricultrices et des spécialistes de la petite enfance.

Selon vos revenus il y a possibilité d’obtenir des subventions de la CAF ou de la Mairie.

 

La crèche Familiale :

C’est un réseau d’Assistantes Maternelles, encadrées par une Directrice de crèche et employées par la Mairie. Elles accueillent les enfants à leur domicile et les intègrent, plusieurs demi-journées par semaine, à des activités de crèche collective.

Généralement comme en crèche collective, les couches et la nourriture sont fournis.

Selon vos revenus il y a possibilité d’obtenir des subventions de la CAF ou de la Mairie.

 

La Halte-Garderie :

Municipale ou privée, elle accueille les enfants jusqu’à 3 ans, pour quelques heures ou une demi-journée. Généralement vous devez fournir couches et repas. Le personnel est le même qu’en crèche.

C’est un bon compromis pour de l’occasionnel.

Selon vos revenus il y a possibilité d’obtenir des subventions de la CAF ou de la Mairie.

 

La Garde à Domicile :

C’est vous qui employez la personne de votre choix, qui exercera à votre domicile. Vous pouvez choisir de passer ou non par une agence (à savoir que le tarif sera plus élevé). Vous serez donc l’employeur de la nounou et aurez à gérer l’évolution du contrat ainsi que les potentiels aléas.

Vous pouvez obtenir des subventions de la CAF ou des aides fiscales.

 

La Garde à Domicile partagée :

Pour réduire les frais, deux familles au plus peuvent embaucher conjointement une nourrice, avec deux contrats de travail distincts. Les enfants seront gardés ensemble, dans l’une des deux maisons ou de manière alternée.

Comme pour le mode de garde précédant, des aides sont possibles.

 

Il est donc plus que temps de faire votre déclaration à la CAF la plus proche de chez vous et à votre Mairie ainsi que de commencer vos démarches pour le mode de garde qui répond le plus à vos attentes.