Bien manger

Retour aux articles

2 mn
alimentation senior

L’assiette santé des seniors

Par
ingénieure en alimentation et santé
Bien manger 28.07.20

Stop aux idées reçues : les besoins nutritionnels ne diminuent pas avec l’âge. C’est la répartition des apports qui varie légèrement.

On continue…

À tout âge de la vie, le secret réside en deux conseils de bon sens : varier son assiette et prendre plaisir à la déguster. Petits et grands peuvent se ruer en toute sécurité sur les fruits et légumes frais et de saison qui constituent définitivement le socle de tout régime équilibré. Cru, cuit, variez les plaisirs et écoutez-vous ! un intestin un peu irritable ? cuisez et mixez. Une tendance à la constipation ? foncez sur les fibres crues ! Ajoutez à chaque repas une dose de féculents qui vous apporteront toute l’énergie nécessaire pour continuer à bouger à votre rythme. L’activité physique ouvre l’appétit !

> A lire aussi : "Une alimentation au petit soin des seniors"

On diminue…

Sel, sucre, aliments ultra-transformés, alcool et acides gras saturés. Rien de neuf sous les tropiques : cela fait des décennies qu’on sait qu’il vaut mieux s’en passer. Par contre, encore une fois, restez raisonnable. N’éradiquez pas totalement le sel de vos menus parce que vous faites de l’hypertension. Au risque de vous couper le goût de manger. Rusez, remplacez-le par des épices, des herbes fraîches, des graines, amusez-vous ! La malnutrition n’est pas une fatalité. Certes, en vieillissant, on bouge moins, on a moins faim, on ne veut pas renoncer à sa taille de guêpe, donc on sabre dans les repas. Pourtant l’alimentation joue un rôle essentiel dans la prévention des maladies dégénératives et le maintien d’une bonne estime de soi. Pour bien vieillir, mangez bien !

> Découvrez notre article : "Les tablettes senior, quelles réponses à quels besoins ?"

On augmente…

  • Les protéines (viande blanche, poisson, œufs…) : pour éviter de voir sa masse musculaire chèrement acquise toutes ces années dégonfler façon Flamby
  • Le calcium (produits laitiers mais pas que !) : indispensable en particulier dès la ménopause pour pallier les effets dentelle osseuse de l’ostéoporose 
  • L’eau : ou plutôt on n’oublie pas de boire surtout si on n’a pas soif. Remplissez une gourde le matin et remportez votre défi de la finir avant le soir. Concombre, pastèque, tisanes et soupes comptent aussi… Pas l’alcool, qui déshydrate.
  • Les vitamines et minéraux (C, D, sélénium…) : pas besoin de compléments alimentaires si vous mangez équilibré.