Bien manger

Retour aux articles

5 mn
deux petites filles avec de couettes assises à table mangent à la cantine

A la rentrée mon enfant va manger à la cantine

Par
ingénieure en alimentation et santé
Bien manger 10.09.20

La rentrée approche et votre enfant ne pourra plus manger tous les midis à la maison ou chez ses grands-parents ou chez sa nourrice, et ira à la cantine.

L’entrée à la cantine est une nouvelle étape dans la vie de votre enfant, il est important de bien échanger avec lui pour que ce moment ne soit pas source de stress et que votre enfant ne fasse pas de blocage au moment du déjeuner. Voici quelques conseils pour que tout se passe bien à la fois pour vous et pour votre enfant à la rentrée.

La cantine concrètement ça se passe comment ?

La cantine c’est souvent la solution idéale pour les parents qui travaillent et pour les enfants c’est l’occasion de partager des moments avec leurs copains-copines, une nouvelle aventure et une autre forme d’éducation.

La cantine propose des menus équilibrés et variés, idéal pour essayer de faire manger de tout à votre enfant. Les repas sont adaptés à leurs besoins et se composent généralement d’une entrée chaude ou froide, un plat principal composé de viande, poisson ou œuf, de féculents et de légumes, un laitage et un fruit ou dessert sucré.

Ne vous sentez pas coupable de laisser votre enfant manger à la cantine, c’est une nouvelle expérience dans sa vie et cela fait partie de l’éducation. Vous allez trouver votre enfant changer à la maison, il coupera sa viande tout seul comme un grand, vous serez juste là en cas de besoin, il attendra que tout le monde ait terminé pour passer au plat suivant ou pour sortir de table, il fera attention lorsqu’il se servira et approchera son assiette… pleins de petites choses qui feront que votre petit devient grand et se responsabilise.

La cantine, une opportunité de découvrir de nouvelles saveurs

A la rentrée, votre enfant se retrouvera pour déjeuner avec ses copains-copines de son âge, de sa classe avec qui il pourra partager de bons moments. L’effet de groupe sera peut-être une opportunité pour lui, de goûter certains aliments qu’il ne consommait pas jusqu’à aujourd’hui. Mais en voyant ces camarades en manger, il goûtera peut-être et aimera aussi.

> A lire aussi : "Pour une rentrée bien organisée"

La cantine lui permettra de découvrir de nouveaux plats, de nouvelles saveurs, de nouvelles formes… chose qu’il n’a pas toujours à la maison puisque si votre enfant n’aime pas quelque chose vous ne lui faites plus forcément goûter et manger ensuite.

C’est l’occasion aussi pour lui de découvrir de nouvelles recettes que vous ne cuisinez pas à la maison parce que vous n’en avez jamais mangé ou parce que vous n’avez jamais pensé à la réaliser, cela peut vous donner de prochaines idées en consultant le menu.

Echangez avec votre enfant le soir

Lorsque vous retrouvez votre enfant après sa journée d’école et votre journée de travail, échangez avec lui sur sa journée mais prenez un peu de distance avec la cantine. Demandez-lui s’il a bien mangé. S’il répond non, ne dramatisez pas, ça arrive à tout le monde de ne pas se régaler.

Le pire serait de lui dire « c’est que tu n’avais pas faim », « tant pis pour toi », « c’est pourtant très bon », votre enfant pourrait se sentir incompris et en faire un blocage.

Dites-lui simplement, ce sera surement meilleur demain et changez de sujet. Ne dénigrez pas la cantine, soulignez les points positifs. S’il réagit ainsi pendant plusieurs jours, n’entrez pas dans ce jeu en lui disant, « demain maman va s’arranger pour venir te chercher car ça fait plusieurs jours que tu n’as pas mangé » ou en lui mettant un goûter dans son sac. Demandez-lui plutôt s’il a bien joué avec ses camarades après son repas pour changer de sujet.

> Découvrez l'article : « les recettes préférées des enfants cuisinées à la maison »

Laissez-lui le temps de s’apprivoiser ce nouvel environnement, renseignez-vous auprès des autres parents et auprès du personnel de cantine. Si c’est vraiment compliqué vous aviserez mais bien souvent tout se passe très bien.

Si vous sentez que ça va être compliqué dès le début, habituez-le une journée ou deux par semaine puis augmenter progressivement, cela lui permettra de prendre progressivement ses marques.

Expliquez-lui que vous aussi vous mangez à la cantine le midi à votre travail, que vous mangez à votre travail et que vous ne pouvez pas venir le chercher et que vous aussi vous aimeriez manger à la maison avec lui mais que vous vous retrouverez le soir.

Ne remplacez pas le déjeuner par un gros goûter

Si votre enfant vous dit qu’il n’a rien mangé ce midi, ne le croyez pas toujours sur parole, il arrive que les enfants comprennent que s’ils vous disent qu’ils n’ont rien mangé, vous culpabiliserez et ils gagneront. Il a peut-être goûté les crudités qu’il y avait en entrée et mangez quelques cuillères de purées et son dessert. En cas de doute, renseignez-vous.

Une fois de retour à la maison après sa journée d’école, si votre enfant n’a pas beaucoup mangé, ne compensez pas par un énorme goûter au risque qu’il n’ait plus faim pour le dîner. Privilégiez un laitage, un fruit et un morceau de pain avec un carré de chocolat ou de la confiture et limitez les gâteaux industriels.

Si toutefois il n’a réellement pas mangé beaucoup le midi, compensez le soir. S’il n’a pas mangé de légume le midi, cuisinez un légume le soir et s’il n’a pas mangé de fruits depuis le début de la journée, proposez-en un au goûter.

Déstressez-vous tout va bien se passer !