Bien manger

Retour aux articles

4 mn
deux mains sont tendues vers la ciel, dans la paume de la main gauche des poids et dans la droite des fraises

Et si vous pesiez les aliments avec votre main ?

Par
ingénieure en alimentation et santé
Bien manger 13.08.20

Au quotidien, votre balance ménagère n’est pas toujours accessible. Connaissez-vous l’astuce de peser votre aliments à l’aide de votre main ?

Lorsque vous êtes pressé(e) ou que vous n’avez tout simplement pas envie de peser les aliments au gramme près, sachez que votre main peut se rendre utile. Afin d’équilibrer facilement votre alimentation, elle vous permet d’évaluer les quantités qui vous correspondent.

Pas toujours évident d’évaluer la bonne quantité d’aliments

Coach holistique en nutrition, Aline Ways cuisine de manière instinctive et ne sort pas souvent sa balance du placard. Afin de se simplifier la vie, elle a opté pour… sa main. Un outil toujours disponible qui vous permettra de peser les aliments et mesurer les quantités dont vous avez besoin. Et selon le guide de la Fondation Anglaise sur la nutrition (BNF), il suffit de prendre en compte la taille de ses mains pour comprendre les portions alimentaires.

Commencer à peser jusqu’au gramme près chaque aliment pour être sûr de manger la bonne quantité d’aliments correspondant à nos besoins n’est pas chose facile, encore moins lorsque l’on prépare un plat familial et que l’on veut être sûr que chacun ai bien la portion qui lui correspond dans son assiette.

Toutefois, si l’on veut réajuster les quantités dans l’assiette pour bien respecter l’équilibre alimentaire, manger varié et diversifié, tout en maintenant son poids, il est judicieux parfois de revoir quelques mesures.

Comment nos mains peuvent-elles nous aider ?

Le corps humain est relativement bien fait !

En effet, la taille de nos mains est proportionnelle à la taille de notre corps, comme nos organes internes où la taille est ajustée à nos besoins afin que notre organisme soit en capacité de recevoir et de traiter les aliments que nous mangeons.

Ne vous êtes-vous jamais posé la question de la raison pour laquelle votre amie possède des mains plus grandes que les votre ? Si ? Et vous n’aviez pas la réponse ? Et bien c’est certainement parce qu’elle est plus grande que vous !

Les mains sont donc une astuce relativement simple à mettre en pratique, tout en correspondant convenablement à nos besoins pour notre bonne santé.

> A découvrir aussi : La santé dans l'assiette ! 

Toutefois chez les enfants, cette technique s’applique uniquement pour mesurer la quantité de viande. En ce qui concerne les quantités de fruits et légumes, la taille de leurs mains est trop petite par rapport à leurs besoins.

Mais comment mettre réellement en pratique ?

Très utile, votre pouce (environ 15ml) représente une cuillère à soupe. La base de ce doigt est parfaite pour mesurer un morceau de fromage tandis que la pointe, avec l’ongle, correspond à une cuillère à café : la bonne quantité de beurre ou de miel.

Si vous ouvrez votre main, la paume (environ 100g) correspond à la bonne quantité de viande, tandis que la totalité de votre main ouverte (doigts compris) représente la bonne dose de poisson ou de tofu. Vous pouvez également vous servir de cette base pour le pain et les féculents.

Quant au poing, c’est l’indicateur parfait pour mesurer les féculents cuits et les fruits. Pour les légumes, ajoutez-lui un second poing : vous aurez alors tous les légumes dont vous avez besoin. Pour les légumes, vous pouvez également mettre vos mains en forme de bol et un bol plein correspond à la quantité de légumes que vous aurez besoin par repas.

En résumé :

  • La paume de la main : une portion de viande. Les protéines animales doivent représenter un quart de votre assiette
  • La main ouverte avec les doigts : une portion de poisson ou de pain. Attention si vous avez déjà des féculents dans l’assiette, réduisez à l’équivalent de votre paume.
  • 1 poing : une portion de féculents cuits ou une portion de fruits mais ne vous privez pas pour les fruits, une portion idéale est comprise entre 80 et 100 g. Les féculents doivent représenter un quart de votre assiette.
  • 2 poings ou les mains en forme de bol : une portion de légumes même si certains vous diront que ça se mange sans faim, retenez toutefois cette mesure. Les légumes doivent représenter la moitié de votre assiette
  • La phalange supérieure de l’index correspond à la quantité de beurre
  • 2 doigts correspondent à l’équivalent de votre portion quotidienne de fromage
  • La phalange de votre pouce correspond quant à elle à la portion de pâte à tartiner qui vous fera plaisir.

Et comme vous avez toujours votre main avec vous, vous n’avez plus d’excuses pour ne pas peser les aliments !

Bien évidemment ces portions sont données à titre indicatif et évoluent selon les besoins et le niveau d’activité de chacun. Laissez également parler votre intuition et ne cherchez pas à contrôler toute les quantités des aliments que vous ingérez au gramme près. Apprenez ou réapprenez à écouter vos sensations (faim, satiété), votre corps et vos sensations digestives pour ingérer les aliments qui vous conviennent et surtout manger à votre faim.