Bien manger

Retour aux articles

3 mn
Des repas d’hiver en toute légèreté

Des repas d’hiver en toute légèreté

Par
ingénieure en alimentation et santé
Bien manger 28.11.19

L’hiver est la saison des fêtes de fin d’années, fondues, raclettes, mont d’or, choucroute, plats mijotés en tout genre… C’est une saison où l’on a besoin de réconfort, où l’on souhaite se réchauffer et où l’énergie tend à diminuer. Ainsi tous ces plats sont assez lourds et difficiles à digérer pour notre organisme et nous privent alors en partie d’énergie.

Pensez à élaborer vos menus sur la semaine afin d’équilibrer plus facilement vos repas. Si vous prévoyez un repas riche privilégiez-le le midi plutôt que le soir et adaptez vos menus précédents et suivants de manière plus saine. L’équilibre alimentaire ne se fait pas sur une journée ou une semaine, il se fait sur le long terme.

Ne négligez pas les légumes qui restent bien présents en cette saison : poireaux, carottes, choux, potiron… Ajoutez-les à vos plats plus copieux pour ajouter la portion de légumes ! Pourquoi pas une Poireauflette à la place d’une tartiflette classique ? (Pssst : la recette est à la fin de l’article). Ils vous apporteront vitamines et minéraux, essentiels en cette saison où les rhumes et virus sont bien présents.

N’oubliez pas les potages en entrée qui vont vous permettre de vous rassasier facilement et vous feront manger moins copieusement  votre plat. Sinon le soir, un velouté avec quelques tranches de pain complet ou aux céréales et un petit peu de protéines (œuf, jambon…), c’est assez léger.
Pensez aux fondues de légumes associez à des légumes secs (pois, lentilles, haricots blancs…) qui vous apporteront des fibres, vitamines, protéines et vous tiendront au corps. Limitez les ajouts de sauces, fromage, crème à tout va dans vos plats. Faites plutôt des plats marinés, épicés ou confits dans leur propre sucre qui seront plus sains, revisiteront des plats habituels, réveilleront vos papilles et impressionneront vos convives. Le curry, le cumin, le lait de coco parfumeront facilement vos volailles et poissons et aideront à mieux digérer.

Ne négligez pas la consommation de poissons, notamment de poisson gras. Pensez aux harengs où c’est la pleine saison, ils sont sources d’oméga 3. Alternez avec des poissons blancs afin d’en consommer au minimum 2 fois par semaine.

Tout au long de l’année, veillez à manger lentement. Savez-vous qu’il faut 20 à 30 minutes pour que votre cerveau envoie à votre corps les signaux de satiété ? Alors si vous mangez en 15 minutes, votre cerveau vous incitera à continuer de manger.

De même, tout au long de l’année, nous vous conseillons de faire attention aux quantités. Oui, il est difficile de se stopper quand notre seule envie est de nous resservir parce que le plat nous parait super bon… Mais ne vaut-il mieux pas en laisser pour le lendemain et se faire plaisir à nouveau ? Ainsi, posez-vous la question « Ai-je encore faim ou ai-je juste envie de me resservir parce que mon plat me semble trop bon ? »

Gardez à l’idée qu’il est important de sa faire plaisir, et qu’en faisant attention aux quantités vous pourrez surement vous faire plaisir plus souvent ! A cela s’ajoute moins de frustration, donc moins de culpabilité, moins de stress et une meilleure digestion !

 

Poireauflette :

Pour 4 personnes :

  • 3 à 4 poireaux  de taille moyenne
  • 4 à 8 pommes de terre selon la taille
  • 1/2 reblochon
  • 200 g d’allumettes de bacon
  • 25 cl de crème fraîche épaisse
  • Huile d'olive
  • Poivre

 

Épluchez les pommes de terre, coupez-les en rondelles et faites les cuire à la vapeur pendant 15 minutes.

Pendant ce temps, nettoyez les poireaux puis coupez-les en rondelles. Faites-les revenir à la poêle dans un filet d’huile d’olive. Dans un plat à gratin, disposez les pommes de terre et les poireaux. Ajoutez les allumettes de bacon. Parsemez de crème fraîche, de lamelles de reblochon et de poivre.
Enfournez au four pendant 15 minutes à 180 °C.