2 mn
Au temps pour moi

Au temps pour moi

08.11.19

Dans l’agenda du parfait manager de petite entreprise familiale, il n’y en a que pour les autres : aller chercher les enfants, appeler les grands-parents, le tout entre deux coups de fil aux clients. Et s’il était temps de bloquer des moments rien que pour soi dans son bullet journal ?

Apprendre à dire non

S’imaginer buller sous un plaid ou en pleine virée shopping quand on a déjà la tête sous l’eau question organisation, ça frôle le scandale. On culpabilise illico. Et pourtant, pour ne plus courir après le temps, commencez par vous arrêter. Contrairement aux idées tenaces, le cerveau humain n’est absolument pas multi-tâches et penser à racheter des sacs aspirateur en pleine réunion n’est pas une preuve d’efficacité. Vous ne pouvez simplement pas TOUT faire. Faites le tri dans vos priorités : repasser les chaussettes ou dépanner le collègue pas doué ne rendra pas le monde meilleur. Apprendre à dire non, ce n’est pas faire preuve de paresse ou d’égoïsme, mais recentrer son énergie pour recharger ses accus et affronter la suite du programme plus sereinement.

Apprendre à déléguer

Nous sommes notre pire ennemi, persuadé que nous seul serons capable de mener à bien toutes les tâches de la journée. C’est vrai que vous avez une façon bien à vous de sortir les poubelles ou de récupérer les courses au drive… Gardez vos forces pour ce à quoi vous apportez une réelle plus-value et déléguez le reste ! Il ne faut pas sortir de l’ENA pour maintenir une maison rangée, donner le bain aux enfants ou faire cuire des pâtes. Répartition des tâches au sein de la famille, recours aux aides ménagères, des solutions existent pour ne plus laisser ces lignes routinières encombrer votre planning. Et surtout, on ne repasse pas derrière celui qui s’en charge !

Apprendre à prendre soin de soi

Éteindre régulièrement son smartphone, ne pas laisser le travail envahir ses soirées, ce n’est pas seulement agréable, c’est vital. En prenant du temps pour soi, on peut enfin se reconnecter à l’essentiel, écouter les signaux d’alerte que notre corps nous envoie et retrouver mieux-être et estime de soi. Le tourbillon des journées trop remplies est un cercle vicieux où on se perd de vue et d’où l’on sort épuisé en cauchemardant de « to do » listes interminables. Prendre soin de soi, c’est penser à respirer, faire des choses qui nous plaisent vraiment, s’autoriser à exprimer ses ressentis. Quand on sait que le bénéfice personnel rejaillira en plus sur les autres, il n’y a vraiment plus d’excuse !